La tour 13 renaît à l’institut Pasteur de Rennes

[expo] Teenage Kicks & Marché Noir à l’Institut Pasteur de Rennes : récit de la visite et perspectives d’évolution de l’Institut Pasteur en hôtel à projets.

Je n’étais jamais entrée dans l’institut Pasteur auparavant. Je pensais que ce grand bâtiment sur les quais attendait une autre vie sans accueillir de public. Je me trompais.
Construit en 1900, l’édifice abrite la fac dentaire de 1968 à 2006. Depuis cette date, les étages sont vides, seul le rez-de-chaussée est toujours occupé par le centre de soins dentaires universitaire.

Surprise et magie à la découverte des expos Mission Pasteur de Teenage Kicks et du Marché Noir. On entre à l’Hospitalité par un escalier dont les murs ont été peints par Hell’o Monsters et XX.

IMG_4986

Suivent ensuite 4 pièces en enfilade entièrement graffées dans des styles très différents mais de grande qualité. Ambiance « Tour 13 » garantie !

Plus loin, on traverse une salle qui présente le livre de Simon Poligné réalisé par la Presse Purée, et quelques sérigraphies mises en scène avec des bouchons de canne à pêche.

IMG_5025

Enfin, au bout du couloir, on arrive au Marché Noir avec un mur de sérigraphies dans le couloir, et des petites salles qui présentent plusieurs sérigraphies et un atelier de l’ERBA sur le livre. Les sérigraphies sont parfois plus chargées, plus expérimentales peut-être, que celles présentées au Marché Noir dans le cloître de l’ERBA la semaine précédente.

IMG_5030

Mais j’avoue que je finis par prêter plus d’attention au lieu qu’aux œuvres…
Les salles ont conservé une grande partie de leurs anciens attributs : paillasses, chaises d’étudiants, robinets de gaz, faux-plafonds très hauts, cheminées… Le tout est assez, voire franchement vétuste. Justement, l’usure d’ensemble, les vestiges du passé et le côté un peu bricolé, pas tout à fait aux normes (pas possible d’accueillir plus de 99 personnes), contribuent à donner un esprit authentique et décalé au lieu. Le passé du bâtiment met en valeur les propositions artistiques.

IMG_5018

Sans surprise, j’ai adoré ! Bravo à L’université Foraine qui ouvre Pasteur à des disciplines très variées depuis 2013, soutenue par la ville de Rennes.

Et deux questions :
• Comment mieux faire connaître le lieu du public ?
Les amis que j’ai amenés avec moi n’avaient jamais entendu parler de Pasteur et de l’Hospitalité avant.
Peut-on péréniser l’éphémère ?
Peut-on imaginer un café dans l’une des cours verdoyantes du rdc, des résidences d’artistes qui ouvriraient leurs portes, des conférences, des ateliers pour rencontrer amateurs ou passionnés, une boutique où acquérir la production des sérigraphes, musiciens, plasticiens, etc ? Un lieu mouvant, pas trop installé, qui croise les disciplines où rencontrer, échanger, découvrir la production rennaise. Plus facile à visiter que des ateliers éparpillés, une adresse unique à 2 pas du MBAR (ou à la prison Jacques Cartier, ou à l’ancienne caserne Saint Georges, ou à l’ancien cinéma Gaumont…). Un lieu bien identifié, connu des Rennais, où passer à l’improviste pour découvrir des artistes ou des œuvres.

J’adorerais qu’un tel lieu existe à Rennes : il donnerait matière à plein d’articles !

 

Le 24/11/15

Mes vœux ont été entendus !
La Ville de Rennes prévoit de reconvertir Pasteur en école maternelle d’une part, et en hôtel à projet d’autre part. Sur 2000 m2 on pourra faire de la danse, de la couture, travailler le bois et prendre un café en terrasse : que du bonheur !
Lire l’article de la Ville de Rennes ici.

La suite en 2019…

Article suivant

Sur le même sujet

2 commentaires :

  1. élisabeth çatçoury dit :

    la conclusion de cet article pourrait tenir lieu d’excellente introduction de projet citoyen à déposer sur la plateforme du budget participatif http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/
    elç 😉

    1. Oui ! D’ailleurs, je viens de le faire, le projet est là : http://fabriquecitoyenne.rennes.fr/projects/budget-participatif-2016/collect/collecte-des-propositions-1/proposals/perenniser-l-hospitalite-a-pasteur-inventer-notre-quartier-de-la-creation

      Je ne suis sans doute pas la seule, car la Ville de Rennes vient de décider d’affecter une partie de Pasteur à une école maternelle, et une autre partie (2000 m2) à un hôtel à projets ouvert sur plusieurs disciplines.
      Vivement l’inauguration prévue en 2019 !

Les commentaires sont fermés.