Remixer l’identité de Museomix

Museomix passe par le Musée de Bretagne (à Rennes) les 13, 14 et 15 novembre 2015. Pollen Studio se joint à l’aventure pour créer les supports visuels de l’évènement en mode collaboratif, puis participer en live à l’ébullition créative annoncée…

Museomix permet depuis 5 ans à des publics passionnés de musées, de culture, de technologies et d’innovation, de réinventer le musée. Pendant 3 jours de “marathon créatif”, des projets sont conçus et réalisés en mode collaboratif, par équipes aux talents complémentaires, jusqu’au prototype. Le public hacke le musée pour mieux le réinventer.

 

 

Museomix a déjà une identité forte

Notre premier travail est de concevoir une affiche pour l’évènement. Nous ne partons pas de rien, loin de là, puisque l’agence parisienne Graphéine a créé une charte graphique utilisée depuis le premier Museomix. Les codes graphiques étant toujours pertinents, efficaces, et reconnaissables, il ne nous semble pas utile ni même souhaitable de défaire un si bon travail : nous allons essayer de le prolonger.

 

Museomix_logo

Travailler avec des communautés

La nouveauté pour nous vient plutôt de la façon de travailler des museomixeurs. Créer des supports visuels pour un client institutionnel ou privé n’est pas toujours évident : il y a souvent plusieurs décideurs à convaincre, voire des partenaires à faire adhérer. Pour Museomix, il n’y a pas une équipe de décideurs, mais 11 équipes !
Le principe même de l’organisation d’un Museomix est d’agréger tous les volontaires pouvant apporter quelque chose à la communauté. Pour cela, il faut éviter d’être trop directif ou de critiquer les initiatives. A chacun de lancer des idées et de les mener au bout. En résulte qu’il n’y a pas vraiment de décideur…

Nous échangeons en amont avec les organisateurs engagés dans la communication, pour réfléchir à comment les aider. Leur besoin est d’avoir des gabarits de mise en page que chaque communauté puisse personnaliser à son gré selon ses collections, et qui assurent une reconnaissance globale de Museomix. Les outils doivent être mis à disposition des communautés qui intègreront leurs contenus au dernier moment.

Les 11 communautés 2015 sont éparpillées en France et à l’étranger. Nous faisons plusieurs réunions par Skype entre le Mexique, Paris, Rennes, Québec… pour échanger sur leurs besoins graphiques et leur position par rapport à la charte d’origine. Des demandes d’évolution de la charte  sont formulées dans le but d’améliorer la lisibilité de la typographie. Pour certains, après plusieurs années d’utilisation, une lassitude commence à se faire sentir.

L’équipe en charge de la communication fait un bilan visuel des supports produits en 2014. Il apparaît que ces supports s’éloignent visuellement d’une ville à l’autre. La cohérence d’ensemble n’est plus évidente et l’impact de l’évènement en est diminué. Voici quelques supports de 2014 :

 

Mx_Affiches Internationales_2

 

Mx_Affiches Internationales_1

 

Alors, faut-il ouvrir et « diluer » la charte, ou la renforcer ?

Finalement, le temps manque pour initier une refonte de la charte et du logo. La décision est prise d’avancer dans l’esprit graphique existant. En résumé, la demande est de créer une charte ni trop stricte, dans laquelle les musées se sentiraient bridés, ni trop ouverte, dont résulteraient des affiches complètement disparates… Nous reprenons la charte de Graphéine, et nous orientons nos recherches vers un système qui permettrait une identification forte des communautés et de la manifestation, tout en laissant une marge de création à chaque ville.

.

Organiser les infos

Nous commençons par organiser le nom des différentes communautés pour éviter que certains utilisent des typographies plus ou moins harmonieuses, ou placent le nom de leur ville de façon aléatoire. Le but est d’harmoniser l’apparence des communautés. Les couleurs sont conservées, chaque communauté ayant déjà communiqué avec une couleur ou une autre au fil des années. La typographie utilisée pour le nom des villes (Quicksand) est choisie pour répondre au souhait de certaines communautés d’améliorer la lisibilité. Cette police reste proche de la typographie d’origine.

 

 .

Concevoir les affiches

Ensuite, nous proposons plusieurs concepts pour l’affiche 2015 :
• l’alphabet de formes (piste retenue)
• l’affiche participative à faire au point de croix (ou points à relier)
• le musée en kit plastique détachable
• le blender en papier qui mixe des petits logos Muséomix.

On essaie de garder l’idée d’un système facile à utiliser par les communautés, qui permette de faire ressortir chaque musée selon ses aspirations propres, mais qui soit suffisamment présent pour créer une unité. Il faut aussi créer une affiche commune, pour annoncer la globalité de l’évènement. Le système doit permettre de décliner ces 2 types d’affiches : c’est pour cela que le concept “alphabet de formes” est retenu.

Muséomix_concept

La recette : forme + photo = affiche

Le concept « alphabet de formes » est inspiré par une ancienne affiche de Muséomix qui superpose un visuel et une forme traitée en à-plat au premier plan. Il permet une relative liberté de chaque musée qui peut s’approprier ou dessiner une forme, et choisir sa photo selon ses collections. Autre avantage de ce concept, les affiches produites par les communautés devraient être cohérentes les unes avec les autres puisqu’elles utilisent le même principe de construction. Voilà nos propositions pour les communautés, puis la réalisation de l’affiche de Museomix-Ouest au Musée de Bretagne :

Museomix_charte#8

 

Museomix_charte#2

 

L’affiche globale

La seule affiche à se distinguer doit être l’affiche globale, dont la vocation est d’annoncer Museomix dans tous les pays. Cette affiche est commune à tous. Elle peut être utilisée avec l’affiche de chaque communauté. Le noir était la couleur utilisée en 2014 pour l’affiche globale : nous décidons de le conserver pour trancher avec les affiches des communautés. L’affiche globale reprend les 11 formes des 11 communautés traitées en défonce sur un à-plat noir, et un fond aux couleurs jaune et cyan composé de notes adhésives, très utilisées pendant Museomix.

 

Museomix_charte#10

 

Signalétique et supports de l’évènement

Dernières étapes du projet avant l’évènement, nous proposons un principe de signalétique souple et peu couteux, qui peut être mis en place au dernier moment. L’école LISAA de Rennes participe au projet et créé les supports de la signalétique. Enfin, nous réalisons les gabarits des documents utilisés lors de l’évènement : dossier de presse, communiqué de presse et kit du participant avec le “mécano-plan” de l’organisation.

 

Museomix_charte#13

 

Museomix_livret#1

Museomix_livret#4

 

Nous avons pris du plaisir à concevoir ce projet et à nous adapter au mode d’organisation collaborative de Museomix. Il nous reste à y participer en live au Musée de Bretagne, dans moins d’une semaine… à suivre dans un prochain article !

 

Article précédent
Article suivant

Sur le même sujet