Histoire de Pickles

Lors d’un séjour à San Francisco en 2015, pour la vente de leur première startup Social Moov, Véronique Bergeot et Sylvain Eche testent la livraison de plats à domicile. De retour en France, ils décident de lancer Pickles, convaincus qu’il est possible de proposer une cuisine saine, en alternative aux burgers, nuggets ou autre pizzas qui font l’essentiel de l’offre de livraison de plats à domicile. Ils s’associent alors au chef Eric Fontanini qui élabore une gamme de recettes originales, préparées à partir de produits frais.

Les plats sont cuisinés tous les jours dans les cuisines de Pickles à Gennevilliers, et livrés à Paris et en proche couronne à température idéale pour être dégustés immédiatement. Le succès ne tarde pas : lancée début 2016, Pickles réalise une première levée de fonds début 2017. Cela lui permet d’agrandir sa zone de livraison à la totalité des arrondissements parisiens dès la fin de l’hiver 2017.

.

.

L’image doit exprimer le concept

.Après 10 mois d’existence, fin 2016, la startup souhaite accompagner son fort développement en structurant et en professionnalisant sa communication.

Le nom est déjà utilisé : il doit changer pour pouvoir être protégé en tant que marque. Le nom et le logo existants ne sont pas évocateurs de la qualité des produits proposés. Le nom anglais « pickles » renvoie à l’apéritif, au oignons et cornichons qu’on grignote… pas  à des recettes élaborées par un chef, cuisinées avec des produits frais de saison, et livrées en moins de 20 minutes !

.Le nom en 3 semaines, le logo en 6 semaines

La directrice marketing de Pickles connait déjà Pollen Studio : en 2015, nous avions créé le logo de Padam, la startup de transport de nuit à Paris en minibus partagés, pour laquelle elle travaillait alors. Pickles fait appel à Pollen Studio fin janvier 2017, après mise en concurrence.
Un impératif : faire vite. Le marché est très concurrentiel, les startups évoluent vite : il faut lancer la nouvelle identité dès que possible.

La recherche de nom est faite en interne, avec plusieurs réunions de créativité. En 3 semaines, nous proposons deux séries de noms pour aboutir à 2 finalistes (non déposés à l’INPI et au RCS) qui expriment chacun des notions pertinentes pour la startup. Le choix se porte finalement sur 62 degrés. C’est la température que doit à voir un plat à cœur, pour que la règlementation considère qu’il est chaud (tolérance de 61 à 63°). C’est un avantage concurrentiel de la startup, et aussi un nom évocateur de la technique et de la précision de la gastronomie. Enfin, c’est un nom court, facile à mémoriser et qui éveille la curiosité.
Bref, parfait pour du storytelling !

Nous commençons la création graphique début mars 2017. Tout le monde à l’agence est très motivé par ce projet qui se démarque des logos « classiques » formés de lettres. Nous avons l’habitude de créer des marques à partir de mots, voir de phrases entières, et là : 62° ! Il nous faut incarner le positionnement, les valeurs, le style de la startup avec 2 chiffres et un °. Pas évident.

Nous faisons une recherche de typographies et travaillons sur le cercle, évocateur du signe « degré », de l’assiette et des plats Pickles.
Deux semaines plus tard, nous proposons 5 logos très différents, simple, abstrait, classique ou moderne  :

L’équipe de Pickles retient deux propositions :
– le premier logo (en haut à gauche) : simple et évocateur de l’assiette/plat livré avec le degré/sauce,
– le deuxième logo (en haut à droite) : classique, rappel de la gastronomie avec le point du degré placé en-dessous.

Ces deux pistes sont retravaillées : la première piste est simple et saine, et doit avoir plus de personnalité et de saveur. La seconde piste est très, peut-être trop, gastronomique : il faut la faire redescendre un peu en gamme.
Pollen fait plusieurs tests. A la demande de Pickles, nous essayons de croiser les deux idées, nous faisons évoluer les typographies, nous essayons d’apporter plus de saveur, plus de personnalité… Nos mots d’ordre sont « sain et savoureux« .

.

Gastronomie revisitée

La piste « gastronomique revisitée » sera finalement retenue. L’évocation de la gastronomie, et la rupture avec les typographies traditionnellement utilisées par les startups vont servir à affirmer la personnalité de 62°, et à marquer sa différence sur le marché. Le 6 et le 2 sont entièrement redessinés sur la base de la typographie Ambroise. Les sérifs sont affinés, les pleins et les déliés sont accentués pour évoquer la finesse des goûts, la précision et l’onctuosité. Le mot « degrés » est composé en bas de casses, avec la typographie Decour : elle apporte modernité et contraste au 62, elle l’aide à être plus familier et moins élitiste.

 

Dans le même esprit, la couleur bleu jade est choisie aussi pour contraster avec la typographie. Elle modernise le 62, lui donne un côté « startup », en contraste avec le classicisme des chiffres. Elle se détache du vert d’origine de Pickles, en allant vers plus de fraîcheur et de modernité.

.

 

Logo + app + univers + charte

Le logo est travaillé dès le début en 2 versions : une version « marque » et une version « app ». L’un des avantages du nom 62° se révèle particulièrement sur l’icône de l’app : en petit, le nom est très lisible. Sur l’app, le logo est simplifié : le mot degré n’est plus nécessaire puisque le signe degré (pastille) est placé à droite du chiffre. Le bleu jade prend la teinte de fond, et le nom passe en réserve blanche, pour optimiser le contraste et la lisibilité sur un écran lumineux.

.

Après le logo, nous réalisons l’univers visuel puis la charte graphique de la marque. Pollen créé un registre de formes abstraites, évocatrices des ingrédients. Ces formes sont associées à un fond à l’aquarelle, qui donne de la légèreté aux supports.
La charte précise les règles de construction et d’utilisation du logo, spécifie les couleurs, la typographie d’accompagnement, et les motifs.

 

Adieu Pickles, bonjour 62 degrés !

Le nouveau logo, le nouveau site et la nouvelle app ont été lancé mardi 16 mai 2017 (hier). C’est désormais l’équipe de 62 degrés qui gère la marque et la décline sur tous les supports de communication, sur la base de la charte graphique et avec l’aide de son graphiste interne.
Un projet rondement mené : le nom 62 degrés a été trouvé en 3 semaines, le logo créé en 6 semaines, les supports en 4 semaines, l’univers et la charte en un mois. Le projet aura duré environ 3 mois à partir de la date du brief. Rapide pour une agence, et normal pour une startup qui livre en moins de 20 minutes 🙂

Voici le retour de Charline, directrice marketing de 62 degrés : « Nous sommes très contents du travail effectué sur cette nouvelle identité par toute l’équipe de Pollen, et pourtant le défi à relever était de taille, avec la création d’une nouvelle marque à partir de zéro pour une startup ayant à peine un an d’existence ! Laurence et son équipe ont très bien su nous accompagner et nous conseiller durant ce processus, avec des rendus très qualitatifs, construits et argumentés à chaque étape de création. La charte graphique complète a été finalisée en très peu de temps pour ce type de projet et toute l’équipe de 62 degrés est ravie de voguer sous ses nouvelles couleurs. »

Chez Pollen, nous avons été ravies de travailler sur ce sujet pour 3 raisons :
• travailler pour une startup est une expérience très positive : les exigences sont élevées et la prise de décision est rapide ;
• la recherche de nom n’est pas notre cœur de métier, mais là, on est fières d’avoir trouvé le nouveau nom (merci Stéphane, tu es trop fort)
• créer une identité culinaire nous permet de toucher l’univers de la cuisine, dont nous apprécions la grande richesse créative.

Bref, si vous êtes une startup ou un acteur du monde gastronomique en recherche d’identité : appelez-nous !

Et vivement la livraison de plats 62 degrés à Rennes !

La réception des plats 62 degrés

La livraison des plats 62 degrés

Le chef 62 degrés